Après 6h de bus, 30 min de ferry et 15 min de bus me voilà enfin arrivée au Base hostels sur Magnetic Island. Durée du séjour :  2 nuits. Enfin !! Après une semaine sur Cairns je suis bien contente de commencer à descendre.

cairns-townsville

Magnetic Island se trouve à 8 km au large de la ville de Townsville. Il s’agit d’une île montagneuse de 52 km² et abrite un large parc national de 27 km², qui est un sanctuaire pour les oiseaux et d’excellents parcours de randonnée.

Pourquoi ce nom ? – Merci wiki !

Le nom de l’île provient de l’apparent effet “magnétique” qu’elle eut sur le compas des navires du Capitaine Cook lorsque celui-ci passa près de l’île au cours de sa navigation le long de la côte est de l’Australie. Depuis lors, des gens ont exploré l’île à l’aide de divers instruments afin de découvrir ce qui pouvait être la cause de l’effet rapporté par Cook, mais rien n’a été découvert.

Rituel habituel : check-in, réception des draps, découverte de la chambre, on se débarrasse du backpack, préparation du lit, c’est bon maintenant je peux profiter !

Aprèm chill au bord de leur piscine, petite mais très sympathique.

Après avoir fait la connaissance de gens vraiment top pour le coup, on décide le lendemain d’aller faire une marche de 2 km au « The Forts Tracks » histoire de voir des koalas en liberté. Au final j’ai terminé par faire une balade, si on peut appeler ça comme ça, de 16km avec seulement 600ml d’eau. Oui, ça c’est quand on rencontre 2 filles top dans le bus et qui vous motivent à découvrir l’île. Je pense n’avoir jamais été aussi heureuse de voir de l’eau pour me baigner et me rafraichir, car oui faisait plutôt chaud ! Par contre sur les 16 km, seulement un point d’eau pour remplir les bouteilles, après PLUS RIEN !

Donc, sur « The Forts » nous avons vu des koalas – merci les touristes qui les repéraient avant nous !

Ensuite, lookout point à Arthur Bay, swim à Florence Bay, découverte de Radical Bay, on refait le chemin pour trouver la route qui devrait nous mener a Balding Bay pour enfin arriver à Horseshoe Bay. Les australiens ne sont pas très bons avec les panneaux et les signalisations… vous les trouvez au milieu de nulle part après vous aventurer dans la forêt, mais sinon nop !

Pour finir la journée, bus jusque Arcadia pour voir les wallabies en liberté sur les rochers – un mixte entre rat, kangourou et même écureuil…pas très beaux ! Et vu qu’on n’avait pas encore assez marché, hop on repart jusque Nelly Bay pour enfin prendre le bus jusqu’à l’auberge, merci !

Logement : Base Backpackers – très sympa comme endroit, les dortoirs se trouvent dans les cabanons, activités tous les soirs – oui aux alentours et bien il n’y a rien !

Fact : lorsqu’on voyage en mode backpack on oublie souvent de demander comment s’appelle la personne que l’on rencontre. Par contre, on connaît son origine, l’itinéraire parcouru ou bien à parcourir. Et puis quand on demande, on oublie après 5 min !

A la prochaine escale !