Ça y est, j’y suis !!!! Alors, à tous mes amis, oui il fait froid (ok, il fait 15 degrés, mais quand même je viens de 30+), donc petit choc thermique depuis mon arrivée mais on m’a dit que la chaleur allait bientôt arriver…good, vite !
Depuis mon arrivée, j’ai profité de la visite de la ville gratuite avec « Free Tour ». Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de jeunes étudiants universitaires qui, pour se faire de l’argent, et bien organisent deux fois par jours une visite de la ville avec petites histoires. Plutôt sympa et permet d’avoir un premier aperçu d’où on atterrit.
Niveau de surexcitation au maximum lorsque je suis arrivée devant l’Opera House. Oui, rêve de gamine qui se réalise enfin !! Je dois avouer que j’y suis retournée 3 jours de suite rien que pour pouvoir l’observer de différents angles et chiller sur les marches… pas honte !

sydney  darling-harbor
Moins excitant, la course à la carte SIM, l’ouverture du compte en banque et la medicare. Ces trucs administratifs qui m’obligent à rester une semaine de plus sur Sydney avant de pouvoir commencer le voyage.
Donc pour tuer le temps, visite de Sydney, cours gratuit de yoga ou autre sport – oui quand on voyage et juste de passage dans les villes australiennes, beaucoup de centres proposent le premier cours gratuit, pourquoi ne pas en profiter ?! La vie est déjà tellement chère !
Les australiens sont des mordus du sport ! Du moins sur la côte Est – je n’avais pas la même impression côte Ouest. Ils se réveillent à 4h du mat’ pour faire leur sport, lunch time = sport, afterwork = sport ! Et toute la journée sur Bondi (on prononce Bondaï).
A faire lorsqu’on est sur Sydney : Costal Walk Bondi to Coogee. Plutôt facile d’accès car il y a des bus qui partent régulièrement de la ville et permettent de s’y rendre en même pas 20 min.
Il s’agit d’une promenade côtière qui s’étend sur 6 km. Alors ce n’est pas flat, et les malades de sportifs y font leur jogging, crossfit ou autre… Vive le culte du corps ! Pour info, il est tellement simple d’avoir un rythme de vie équilibré et une alimentation saine ici. La healthy food est variée et pas beaucoup plus $$ que la junk food ! L’Europe pourrait y prendre exemple !
Mais bon les vues sont superbes, plusieurs plages pour bronzer ou surfer, des parcs, des falaises et des piscines. Tout le monde a déjà entendu parler de la piscine de Bondi, mais oui cette piscine qui donne sur la mer et qui permet d’avoir de superbes photos instagram..et bien le jeudi elle est vidée pour nettoyage – et c’est quand qu’Anaïs a été faire la balade ???? un jeudi !!!!
Pour continuer dans les histoires « Pas de chance », saut en parachute était prévu le vendredi matin. Réveil ultra matinal, et quelle était la météo ce vendredi? Pluie !!!! donc on reporte le saut – au plus grand soulagement de ma famille !

Depuis les dernières nouvelles j’ai sauté en parachute ! Je dois avouer que j’étais contente quand c’était terminé (fin de journée j’avais encore des nausées) mais qu’est-ce que j’ai adoré l’expérience !! Anaïs fait la forte, la dure, oui tout va bien, tranquille ! On monte dans l’avion, je discute avec les moniteurs, le mien était Australien mais il y avait un japonais et un colombien. Ils connaissent leur routine ça c’est certain. Hop tout le monde s’attache, puis on filme avec la Go Pro (les mêmes mouvements pour tous), oooh regarde là-bas c’est Sydney et ici Blue Mountaines…et puis ils lèvent le pseudo volet « jump jump jump » et of course je dois être la dernière à sauter ! Là je suis moins à l’aise, j’exécute la position à prendre et quand on s’approche et bien: prends en plein la vue… je me rappelle les bons conseils de Romy « Ouvre les yeux !!! », ah oui juste je dois le faire et là je pense avoir arrêté de respirer pendant un court instant car c’était un mix entre je flippe et WAOOOOOOOW !!! Puis Alex (oui le moniteur s’appelait Alex) commence à tourner et là je lui fais comprendre qu’il va se calmer sinon ça ne va pas aller – il y en a un qui avait du mal à suivre ! En tous cas rassurée lorsque le parachute a ouvert – c’est bon je suis en vie ! Et puis en mode balade dans les airs pendant quelques minutes, plutôt canon je dois avouer. Si c’était à refaire, sans aucun doute !

Manly – plutôt sympa, c’est l’endroit où les surfeurs n’ont pas QUE la vingtaine mais aussi bien plus. On n’y va pas pour se prélasser sur le sable mais soit pour surfer ou bien pour une partie de volleyball… bah oui pourquoi se reposer voyons ? J’ai prévu d’y retourner avant mon départ pour Cairns afin d’y faire la balade de 4h le long de la cote.

Niveau vie nocturne – les bars ferment relativement tôt, ce qui arrange les australiens car à 17h30 ils sortent du bureau (oui oui 17h30 – je veux bosser ici !), ils vont boire un verre, 20h vont au sport (ça évite la session à 6h du mat, oups !) et finito les réveils douloureux le lendemain ou bien juste la journée non-productive au bureau… Par contre on oublie aller boire un verre en StanSmith pour les mecs ‘sorry you’re too casual for this event’…et si les australiens prenaient exemple sur nous les européens cette fois-ci ? En tous cas ça nous a permis de découvrir de chouettes hidden bars comme le Palmer & Co qui est un bar type clandestin des années 1920. Fact : si vous commandez votre vers a table, vous payez une taxe en plus par rapport à la commande au bar – oui le verre de vin ne coûte déjà QUE $ 9.

Chinese Garden of Frienship – Sur internet les gens qualifient cet endroit de « oasis de tranquillité en plein centre-ville, un magnifique jardin reposant et surtout très beau. » Je suppose que c’est le cas hors constructions – again, pas de chance !

Ground of Alexandria – J’avais prévu de visiter cette partie de la ville mais pas cet endroit spécifiquement. Puis ma super copine qui a toujours des trouvailles de dingues m’a conseillé cet endroit et je dois avouer plutôt sympa. Alors le quartier un peu pauvre, ça change de Sydney CBD mais des maisons originales. En ce qui concerne l’endroit, l’ambiance est sympa, décontractée, le cadre très agréable et les plats sont colorés – tous comme leurs jus.

grounds-of-alexandria

Logement : Pour commence “Big Hostel”. L’auberge est super bien située, pour les gens collaboratifs, les soirées entre backpackers, on repassera… je change dans 2 jours ! Ah oui, ils ont aussi un produit nettoyant qui a l’odeur de gerbe – c’est ce qu’ils essaient de faire croire, donc bonheur dans la chambre ! Top la vie de backpacker 🙂 Ensuite “Railway Square YHA” – plus cheros, chambres plus petites mais plus propre. La cuisine on dirait une usine et la matin ils vous font du capuccino pour le ptit dej’ ouiiiii. Population beaucoup plus jeune.

A la prochaine escale!